Négociateur gestionnaire immobilier - Bac +2

 

Le négociateur gestionnaire immobilier exerce ses activités au sein d’agences immobilières, de cabinets d’administration de biens, de sociétés foncières, de services immobiliers d’organismes publics HLM, d’études notariales au service d’une clientèle de particuliers et/ou de professionnels. Sa double compétence de négociateur et de gestionnaire lui permet d’évoluer et de s’adapter rapidement au besoin du marché et des entreprises du secteur d’activités.

 

 

Objectifs de la formation

Former des professionnels ayant de solides connaissances dans le secteur de l’immobilier, aussi bien dans le cadre de la négociation, de la recherche des biens jusqu’à la signature de l’acte, que dans celui de la gestion d’un patrimoine immobilier (gérance-copropriété).

 

 

Contenu de la formation

  • Cadre juridique de la profession
  • Techniques professionnelles
  • Architecture du bâtiment
  • Gestion immobilière
  • Négociation immobilière
  • Droit pénal
  • Comptabilité appliquée à l’immobilier
  • Techniques de vente et de négociation
  • Fiscalité
  • Gestion d'une copropriété
  • Anglais appliqué à l’immobilier 

 

 

Forme et Durée

  • 602 heures sur 13 mois
  • Alternance d’1 semaine en centre de formation et 3 semaines en entreprise
  • Contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation, pro-A

 

 

Prérequis, modalités et délais d'accès

  • Candidat titulaire d’un titre ou d’un diplôme de niveau 5 (Bac+2)
  • Candidat ayant atteint un niveau 5 (non validé) dans les domaines juridique, immobilier, commercial, financier et/ou comptable
  • Candidat titulaire d’un diplôme de niveau 4 (Bac ou équivalent) avec une première expérience dans les secteurs de l’immobilier
  • Salarié d’entreprise dans le cadre d’un compte personnel de formation (CPF) ou d’une pro-A
  • Formation accessible aux personnes à mobilité réduite et en situation de handicap
  • Examen du dossier de candidature avec lettre de motivation et CV
  • Convaincre de sa motivation lors d’un entretien de sélection
  • Admission définitive après signature d'un contrat en alternance

     

     

Méthodes mobilisées et modalités d'évaluation

  • Contrôle continu
  • Epreuves nationales de blocs : écrites, orales, mises en situation et études de cas
  • Epreuves professionnelles dont soutenance d’un projet tutoré devant un jury de professionnels

 

Se référer au référentiel de formation plus détaillé

 

 

Tarif

Le coût du parcours de formation en alternance est pris en charge par l'OPCO de l'entreprise d'accueil.